VENISE 

La Galerie Saphir vous présente Venise à travers les oeuvres de quatre de ses artistes.

huile sur carton, 80x60cm

huile sur carton, 80x60cm

MAURICE BISMOUTH (1891-1965)

Il étudie, à Paris, auprès de Jules Adler, d’Auguste Pinchard et de Léon Bellemont. Il expose au Salon des Artistes Français de 1912 à 1930, et régulièrement à Paris et en Tunisie jusqu’en 1960. Maurice Bismouth a principalement dépeint la vie en Tunisie et, en particulier, celles des communautés juives de Tunis et de Djerba. 

encre de chine, 37x28cm

encre de chine, 37x28cm

EMILE BERNARD (1868-1941)

En 1886 à Concarneau, Bernard rencontre le peintre Émile Schuffenecker qui lui donne une lettre d’introduction à l’attention de Paul Gauguin. Entre-temps, il rencontre Vincent van Gogh à Paris. Il traverse alors une période pointilliste. Deux ans plus tard, en août 1888, a lieu la véritable rencontre avec Gauguin. Les deux sont alors à un moment charnière de leurs évolutions artistiques respectives, ils se dirigent tous deux vers la synthèse concep- tuelle et la synthèse formelle d’où naît le symbolisme de Pont-Aven : le syn-thétisme se traduit par une suppres- sion de tout ce qui n’est pas mémorisé après la visualisation, les formes sont simples et la gamme de couleur est restreinte. Il séjournera ensuite dix ans en Egypte où il produira beaucoup de tableaux orientalistes. Il rentre à Paris en 1904 ; les années à venir seront pour lui symbolisées par un retour au classicisme.

JEAN GERMAIN (JACOB) (1900-1972)

Ce peintre de Paris et de la Bretagne, frère d’un chansonnier et d’une chanteuse, exposait à Paris dès 1928. Il fit de nombreux séjour à Nice et en Italie dont il appréciait la vive lumière.

  huile sur toile, 46x65cm 

 

huile sur toile, 46x65cm 

CHARLES CLÉMENT CALDERON (1870-1906) 

Elève de Cabanel, Calderon fut avant tout un peintre de paysages. Comme beaucoup de peintres paysagistes de son époque il fut particulièrement inspiré par la ville de Venise qu’il peignit dans un style expressionniste. La plupart de ses œuvres représentent des vues de la ville et des canaux. Il voyagea également en Turquie d’où il ramena des paysages d’Istanbul et du Bosphore. Il participa à l’Exposition Coloniale de 1906, année de sa mort à 36 ans.