exposition permanente - PERMANENT EXHIBITION

En exposition permanente, à Paris et à Dinard, la Galerie Saphir montre des œuvres d’artistes de l’École de Paris, de peintres de Pont-Aven et de la Bretagne, de promoteurs des avant-gardes et de créateurs contemporains.

As a permanent exhibition in Paris and Dinard, the Galerie Saphir shows paintings and sculptures by artists from the School of Paris, from Pont-Aven and Brittany, from the promoters of the avant-gardes and from contemporary creation.

 
 

L'école de paris

 Pinchus Krémègne. Vue de Cére t .  Huile sur toile, 50 X 60 cm.

Pinchus Krémègne.Vue de Céret. Huile sur toile, 50 X 60 cm.

La Galerie Saphir présente en permanence des peintures, dessins et sculptures d’artistes, souvent venus d’Europe centrale entre le début du XXe siècle et 1940, juifs pour la majorité, qui avaient trouvé une terre d’accueil à Paris, alors centre de la création artistique. C’est le critique d’art André Warnod qui, en 1925 dans la revue Comœdia, désigne par l’expression « Ecole de Paris » ce rassemblement d’artistes d’une centaine de nationalités au contact des avant-gardes dans les Académies et cafés de Montparnasse. Les œuvres de ces artistes sont régulièrement prêtées par la Galerie Saphir à des institutions lors d’expositions monographiques ou thématiques (Archives Nationales, Musée d’art et d’histoire du judaïsme, anciens Musées du Montparnasse, Musée des Ecoles de Paris, Musée des Beaux-Arts de Dole, Musées de Colmar, Marseille et Strasbourg, Musée de Prague, Institut français de Vienne...).

Landeau - Portrait de jeune fille (huile sur toile, 76 x 51 cm, c.1950).jpg

LES ARTISTES

 

DE L'ECOLE

 DE PARIS A LA

 GALERIE SAPHIR

 -

 

THE ARTISTS OF THE  SCHOOL OF PARIS AT THE GALERIE SAPHIR

 

 

Ci-dessus : 

Sigmund Landau, Portrait de jeune fille, c.1950. Huile sur toile, 76 X 51 cm.

 

Michel Adlen, Jules Adler, Adolphe Feder, Jacob Balgley, Jeanne Bergson, Maurice Blond, Georges Braque, Marc Chagall, Serge Charchoune, Jean Cocteau, Robert et Sonia Delaunay, André Derain, Raoul Dufy, Henri Epstein, David Garfinkiel, Tibor Gertler, Henry Hayden, Michel Kikoïne, Mané-Katz, Arthur Kolnik, Pinchus Krémègne, Sigmund Landau, Jacob Markiel, Isaac Mintchine, Chana Orloff, Jules Pascin, Pablo Picasso, Joseph Pressmane, David Schneuer, Zygmund Schreter, Ben Silbert, Livia Vajda, Lazare Volovick, Léon Weissberg...

 Henri Epstein.  Voiliers au por  t . huile sur toile, 38 x 46 cm.

Henri Epstein. Voiliers au port. huile sur toile, 38 x 46 cm.

 Kremegne Pinchus.  Portrait de femme . Huile sur papier marouflé,46 x 33 cm.

Kremegne Pinchus. Portrait de femme. Huile sur papier marouflé,46 x 33 cm.

The Galerie Saphir’s permanent exhibitions are focused on the paintings, drawings and sculptures of artists, often from Central Europe between the start of the 20th century and 1940, the majority Jewish, who had found a haven in Paris, the center of artistic creation at the time. It was the art critic André Warnod who, in 1925, in the review Comœdia, coined the expression “School of Paris” to designate this group of artists of about 100 nationalities in contact with the avant-gardes in the academies and cafés of Montparnasse. These artists’ works are regularly lent by the Galerie Saphir to institutions for solo or theme-based exhibitions (Archives Nationales, Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, the former Musée du Montparnasse, Musée des Écoles de Paris, Musée des Beaux-Arts de Dole, Musées de Colmar, Marseille and Strasbourg, Musée de Prague, Institut français de Vienne...).

 

PEINTRES DE PONT-AVEN
ET DE LA BRETAGNE

 Paul-Emile Colin.  Paysage avec chaumière , aquarelle.

Paul-Emile Colin. Paysage avec chaumière, aquarelle.

Ancrée en Bretagne, la Galerie Saphir expose en permanence dans son espace de 450 m2 à Dinard (Ille-et-Vilaine) et dans sa galerie du Marais à Paris, des œuvres sur toile et sur papier et des gravures d’artistes qui ont fait partie de l’entourage de Paul Gauguin au Pouldu (Finistère) vers 1890. Parmi ces artistes rassemblés sous l’appellation « Ecole de Pont-Aven » figurent notamment les peintres et graveurs Emile Bernard, Paul-Emile Colin et Henri Rivière.

 Paul-Emile Colin. Aquarelle.

Paul-Emile Colin. Aquarelle.

Painters of Pont-Aven
and Brittany

Anchored in Britanny, the Galerie Saphir permanently exhibits, in its 450 m2 space in Dinard (Ille-et-Vilaine) and in its gallery in the Marais in Paris, works on canvas and paper and engravings by artists who were part of the entourage of Paul Gauguin in Le Pouldu (Finistère) around 1890. Among these artists brought together under the designation “School of Pont-Aven” are, notably, the painters and engravers Émile Bernard, Paul-Émile Colin and Henri Rivière.

 

Les promoteurs des avant-gardes

  Sonia Delaunay.  Guépard . Lithographie, 1972, n° 35-75, 70 x 55 cm

Sonia Delaunay. Guépard. Lithographie, 1972, n° 35-75, 70 x 55 cm

Sonia et Robert Delaunay : Les peintres Sonia et Robert Delaunay ont fait primer la couleur sur la forme (orphisme). Des lithographies, affiches, gravures des deux artistes sont exposées en permanence à la Galerie Saphir, ainsi que des gouaches originales de modèles de tissus, conçus pour les grands couturiers des années 20, qui témoignent de la volonté de Sonia Delaunay d’introduire l’art dans la vie.

Imre Pan : Défenseur des avant-gardes, l’éditeur hongrois Imre Pan a fait l’objet de plusieurs expositions à la Galerie Saphir qui montre en permanence des œuvres originales, estampes et livres d’artistes de sa collection personnelle. Cet ensemble destiné initialement à des publications réunit notamment des œuvres de Christine Boumeester, Camille Bryen, Marcelle Cahn, Yolaine Carlier, Roger Dérieux, Jacques Doucet, André Marfaing, Jean Rustin, Victor Vasarely et Corneille, dont la galerie présente également un bel ensemble de lithographies, aquagravures et tapis.

  Guillaume Corneille.    Nu au soleil.    Terragravure, 52 x 60 cm.

Guillaume Corneille. Nu au soleil. Terragravure, 52 x 60 cm.

 

Adriano Parisot : Promoteur des abstractions en Europe avec sa femme Ada Colombo, le travail de l’artiste italien d’origine française Adriano Parisot a fait l’objet de deux expositions récentes à la Galerie Saphir. En 2017, la convergence des artistes autour de la revue I 4 Soli, qu’il avait créée à Turin en 1954, était mise en valeur. En 2018, la Galerie Saphir montre son parcours abstrait à Paris en avril et à Dinard durant l’été.

  Adriano Parisot.  La Fortune III . Huile et technique mixte, 70 x 60 cm.

Adriano Parisot. La Fortune III. Huile et technique mixte, 70 x 60 cm.

 

The promoters of the
avant-gardes

Sonia and Robert Delaunay: The painters Sonia and Robert Delaunay favored color over form (orphism). Lithographs, posters and engravings by the two artists are permanently exhibited at the Galerie Saphir, as well as original gouaches of fabric projects, designed for the great couturiers of the 1920s, which bear witness to Sonia Delaunay’s determination to introduce art into life.

Imre Pan: A defender of the avant-gardes, the Hungarian editor Imre Pan was the subject of several exhibitions at the Galerie Saphir, which permanently shows original works, prints and artist’s books from his personal collection. This group initially planned for publications notably brings together works by Christine Boumeester, Camille Bryen, Marcelle Cahn, Yolaine Carlier, Roger Dérieux, Jacques Doucet, André Marfaing, Jean Rustin, Victor Vasarely and Corneille. The gallery also presents a beautiful ensemble of their lithographs, aquagravures and carpets.

Adriano Parisot: A promoter of abstractions in Europe with his wife Ada Colombo, the work of the Italian artist of French origin Adriano Parisot was the subject of two recent exhibitions at the Galerie Saphir. In 2017, the convergence of artists around the review I 4 Soli, which he had created in Turin in 1954, was exhibited. In 2018, the Galerie Saphir is presenting his abstract itinerary in Paris in April and in Dinard during the summer.

 

La crEation contemporaine

Ouverte dès l’origine sur la création contemporaine, le brassage des cultures et différents modes d’expression artistique, la Galerie Saphir expose en permanence, à Paris et à Dinard, les créations d’artistes plasticiens ou de designers dans le domaine de la mode (Georges Braque, Jean Cocteau, Jacques Lipchitz et leurs bijoux ; Steven Harkin ou Rocio et leurs sacs uniques, en cuir ou en bois d’acacia) et les travaux de peintres, photographes et sculpteurs contemporains consacrés et reconnus, vivants ou disparus. Elle a promu le peintre Théo Tobiasse depuis ses débuts. En 2018 est présentée la première rétrospective en France de l’artiste new yorkais Nat Shapiro. La Galerie Saphir diffuse et défend l’œuvre du peintre russe Vladimir Kara, des graveurs Sergio Birga ou Mordecaï Moreh, des sculpteurs Cyph ou Xavier Carnoy, mais aussi d’artistes dits « émergents » comme la photographe russe Olga Finkelshteyn, la sculptrice française Chantal Bellamy, l’artiste espagnole Elisabeth Ollé Curiel dont sont présentés durant l’été 2018 à Dinard les peintures et personnages en aluminium laqué, ainsi que les bronzes du sculpteur arménien Georg Tadevosyan, les paysages bretons au pastel d’Yvonne Sabelète, la poésie des collages de Sylvie Hétreau... Comme dans la vie, coexistent ainsi dans les espaces et sur les cimaises de la Galerie Saphir, avec des techniques très diverses, des univers riches et variés.

  Théo Tobiasse.  Entre le Déluge et la Tour de Babel.  Huile sur toile, 30 x 30 cm.

Théo Tobiasse. Entre le Déluge et la Tour de Babel. Huile sur toile, 30 x 30 cm.

 Vladimir Kara

Vladimir Kara

Contemporary creation

Open right from the beginning to contemporary creation, the mix of culture and different methods of artistic expression, the Galerie Saphir has a permanent collection, in Paris and Dinard, of the creations of plastic artists and designers in the fashion field (Georges Braque, Jean Cocteau, Jacques Lipchitz and their jewelry; Steven Harkin and Rocio and their unique bags, in leather or acacia wood) and the work of contemporary painters, photographers and sculptors established and known, living or dead. The Galerie Saphir has promoted the painter Théo Tobiasse since his beginnings. In 2018, the first retrospective in France of the New York artist Nat Shapiro was presented. The Galerie Saphir disseminates and defends the work of the Russian painter Vladimir Kara, the engravers Sergio Birga and Mordecaï Moreh, the sculptors Cyph and Xavier Carnoy, but also so-called emerging artists like the Russian photographer Olga Finkelshteyn, the French sculptor Chantal Bellamy and the Spanish artist Elisabeth Ollé Curiel and her lacquered aluminum figures. Their artwork will be presented during the summer of 2018 in Dinard, as well as bronzes by the Armenian sculptor Gevorg Tadevosyan, Breton landscapes in pastel by Yvonne Sabelète, the poetic collages of Sylvie Hétreau... As in life, rich and varied universes, with very various techniques, coexist in the spaces and on the picture rails of the Galerie Saphir.